Patrimoine du Dauphiné

L’archéologie miniere la reglementation / The archeology of mining regulations

by on mar.20, 2011, under A la UNE / Last publication

Après avoir effectué moultes recherches sur le volet archéologie minière nous avons pu regrouper pas mal d’informations.
Nous commencerons par le volet législatif de la chose il faut bien en passer par là.
Tout d’abord il faut bien avoir en tète une chose prospecter n’est pas ramasser des objets.
Il faut tout d’abord monter un dossier expliquant qui on est, quelle sont nos compétences, et dans quel but on sollicite une autorisation.
L’autorisation devant couvrir un espace géographique clairement défini, il est nécessaire de montrer que l’on connaît déjà la zone géographique.
Il est essentiel d’expliquer ou sera conservé le matériel récolté le temps de la recherche
De plus l’autorisation de prospection n’est valable en général que pour une année.
Il faudra toujours avoir une photocopie de son autorisation préfectorale lors des prospections.
Le ramassage doit être fait de manière rationnelle, en effet les échantillons collectées doivent être mis dans des sacs zip marquées (commune, lieu dit, parcelle cadastrale, coordonnées GPS…)
Avant toute prospection il faut avoir l’autorisation des propriétaires des parcelles que l’on veut prospecter, cela permet en autre de discuter avec les locaux pour avoir recueillir des informations.
Outil indispensable de toute prospection le GPS en effet pour toute déclaration il faut les coordonnées Lambert au lieu de faire cela avec une règle sur une carte au 1/25 000 autant l’avoir directement.
Ensuite vient le temps du marquage du matériel collecté le marquage peut se faire de la manière suivante première lettre de la commune, première lettre du lieu dit, numéro de parcelle cadastrale.
Le marquage devra être cohérent tout au long de la prospection et ne pas varier en cours d’année, le mieux étant de définir une fois pour toute la méthode de marquage et de la noter.
La rédaction du rapport viendra clôturer l’année de prospection qui sera remis au SRA.
Le rapport devra se présenter de la manière suivante
Une introduction pour présenter la zone géographique, le(s) type de sol(s), les ressources géologiques, le contexte archéologique, les méthodes de collectage et l’interprétation que vous faites du passé de la zone prospectée.
Après on fera une présentation des découvertes site par site en remplissant la fiche de déclaration fourni lors de la demande, localisation sur une carte au 1 / 25 000 et cadastre pour cela vous pouvez utiliser geoportail en activant les bonnes couches, décompte du matériel, un paragraphe explicatif et aux mieux des dessins des échantillons ou des photos ou des scans.
Après il faut rédiger une conclusion dans laquelle on résume le travail en quoi le travail est important et éventuellement s’il y a une justification a approfondir ou étendre celui-ci
Cela permet d’obtenir une nouvelle autorisation.
On joindra utilement une copie de l’autorisation ainsi qu’une carte générales des découvertes.
Autre point a bien conserver à l’esprit vous ne serait que le dépositaire du matériel collecté et en aucun cas le propriétaire de celui-ci, il sera alors a votre charge de le conserver dans les meilleurs conditions de stockage, il ne devra pas être dispersée, ni vendu, de plus vous devez tenir le matériel à disposition des chercheurs. Voilà nous avons fini de dresser un tableau par forcement tout rose et encore je ne parle pas des parcs naturels ou il est interdit de tout voici l’extrait du règlement « Ni cueillette, ni prélèvement : animaux, plantes, minéraux et fossiles appartiennent au paysage. Les activités traditionnelles des habitants perdurent : pâturage, fauche des prairies, cueillette de quelques plantes et fruits à usage familial. »
Voila j’ai tout dit, l’activité de prospection est loin d’être simple mais je laisse a chacun le soin d’en tirer les conclusions qu’il voudra.
Dans mon cas j’ai fait mon choix.

After conducting research on moultes mining archeology section we could not gather a lot of information .
We begin with the legislative part of the thing we have to go through it .
First we must have something in his head prospect is not picking up objects .
It must first build a case explaining who we are, what our skills are , and for what purpose the authorization is sought .
Permission to cover a clearly defined geographical space , it is necessary to show that we already know the geographic area .
It is essential to explain or be kept harvested material time research
More prospecting authorization is valid in general for one year .
It will always have a copy of his official authorization during surveys .
The collection must be done in a rational way , in fact the samples collected should be put in zip bags marked (municipality, locality , cadastral parcel , GPS coordinates … )
Before any exploration must have permission from the owners of the plots you want prospect , it allows other to discuss with local for gathering information .
Indispensable tool for any prospecting GPS indeed for any statement we must Lambert coordinates instead of doing it with a ruler on a map at 1 /25, 000 as having directly .
Then comes the time of marking material collected marking can be done as follows first letter of the town , the first letter of the place said, cadastral parcel number .
The labeling should be consistent throughout the survey and did not vary during the year, the best is to define once and for all how to mark and note .
The written report will close the year of exploration to be submitted to SRA .
The report should be presented as follows
An introduction to present the geographical area (s) soil type ( s) , geological resources, archaeological context , methods collectage and your interpretation of the history of the area surveyed .
Then we will present the findings per-site by completing the declaration form provided in the application , location on map 1/25, 000 for land registry that you can use geoportail activating the good layers , counting equipment, a explanatory paragraph and better designs samples or photos or scans.
After that it should draw a conclusion in which the work is summarized how the work is important and possibly if there is a justification to broaden or deepen it
This provides a new authorization .
It effectively enclose a copy of the permit and a general map of discoveries.
Another point to keep in mind that you would be the custodian of the material collected and in any case the owner thereof , it will be your responsibility to keep it in the best storage conditions, it should not be dispersed or sold , plus you have to keep the material available to researchers . That we finished up a picture by forcing all pink and still I ‘m not talking about parks or it is forbidden to extract all the rules here  » Neither picking or harvesting animals, plants , minerals and fossils belong to the landscape . traditional activities of the inhabitants remain: pasture, hay meadows, picking some plants and fruits for family use . « 
That is all I said, exploration activity is far from simple, but I let everyone is sure to draw the conclusions he wants.
In my case I have made my choice .

{lang: 'fr'}
:, , ,

Laisser un commentaire

Vous cherchez quelque chose?